Podcast – cultiver le calme

Podcast – cultiver le calme

C’est avec plaisir que je partage avec vous mon premier épisode podcast. 

Il s’agit d’une méditation guidée d’une de mes profs de Yoga, “Kristine Kaoverii Weber”, que j’ai le plaisir de partager avec vous. 

Kristine est une personne que j’aime beaucoup et qui fait un travail précieux pour nous les profs de Yoga. 

Elle est la créatrice de Subtle® Yoga, un style de Yoga que j’apprécie énormément. Vous pouvez aller voir son site par ici  => www.subtleyoga.com.

Enjoy 🙂

Le Yoga Nidra, ce que tu dois savoir sur cette pratique ancienne !

Le Yoga Nidra, ce que tu dois savoir sur cette pratique ancienne !

C’était il y a quelques années lorsque j’ai découvert le Yoga Nidra, alors que je me formais au Yoga Vinyasa.

Je me souviens très bien de l’état dans lequel je me sentais, pendant la séance.

Ma première expérience de Yoga Nidra fut incroyable. Très différente de toutes les autres pratiques de Yoga que j’ai expérimenté. C’était à la fois étrange et vraiment agréable.

Je me suis retrouvé dans un état de calme profond, une force intérieure palpable et une certaine qualité de présence.

Il s’était passé quelque chose, c’est sûr, mais à ce moment-là, je ne pouvais mettre des mots dessus. D’ailleurs, je n’avais pas envie de parler.

 

Cette nouvelle expérience m’a profondément touché.

Je voulais en savoir plus. Que c’était-il passé ?

À la fin de la séance, tout ce que je voulais, c’était de rester présente à cette qualité de silence.

Ce jour là, je me suis promis de pratiquer à nouveau et d’en savoir plus sur que je venais de vivre.

Alors, j’ai fait mes recherches, jusqu’à trouver une formation de Yoga Nidra sur Paris.

Cela s’est fait de manière assez fluide, et je m’y suis inscrit.

Et quelle belle découverte !

Très peu répandu, le Yoga Nidra est tout de même reconnu pour ses effets puissants.
Il a, à peu près dix années de recherche scientifique qui soutiennent ses bénéfices.

C’est une sagesse ancestrale de plus de mille an qui permet de créer un équilibre du corps à un niveau très profond.

J’aime profondément cette pratique et elle joue actuellement un rôle important dans ma vie personnelle et professionnelle.

J’ai donc décidé d’en faire mon métier et de partager ses bénéfices. Elle contribue énormément à mon évolution en tant que prof de Yoga.

Avec le Yoga Nidra, j’apprend à faire circuler l’énergie de vie et à guérir les différentes couches de mon corps en déséquilibre.

Il ne s’agit pas simplement du corps physique, cette pratique concerne aussi le corps énergétique, le corps mental/sensoriel, le corps de sagesse/d’intuition et le corps de félicité.

 

Le cerveau et le Yoga Nidra

 

En sanskrit, Yoga Nidra signifie « sommeil yogique ». Cette pratique vient de la tradition du Tantra.
Elle progressivement le pratiquant à travers des états d’ondes cérébrales plus lents jusqu’à atteindre une zone entre le réveil et le sommeil.

Lorsqu’on atteint cet état, on revient à l’homéostasie, à la restauration et au sentiment de paix d’un système surchargé.

“Tu te sens alors complètement détendu au niveau physique, mais l’esprit veille.”

Il est souvent dit qu’une séance de Yoga Nidra équivaut à 3 heures de sommeil.

Avant de commencer la pratique, en arrivant dans un cours, tu es dans l’onde cérébral bêta (mental actif).

Puis progressivement, tu vas passer des états d’ondes du cerveau plus courts vers des états d’ondes plus longs : les ondes alpha.

C’est à ce moment que tu commences à te détendre.

C’est à partir de la relaxation que ta respiration commence à ralentir, le mental se détend. C’est une étape importante du Yoga Nidra.

À ce stade, ton corps relâche les tensions et libère la sérotonine.

Ainsi, tu ressens le calme et le confort. Tu es dans l’onde cérébrale Alpha.

Yoga Nidra

Les processus d’homéostasie commencent à se mettre en place. Les systèmes de ton corps tendent alors à revenir vers l’harmonie et l’équilibre.

Il est possible qu’à ce niveau, tu commences à t’endormir.

Normalement, dans le Yoga Nidra, nous restons éveillés jusqu’à la transition de l’onde cérébrale Alpha à l’onde Thêta.

Et c’est dans la phase Thêta que les impressions du subconscient commencent à émerger.

Ces impressions émotionnelles subconscientes viennent du passé et révèlent les voiles à travers lesquels nous expérimentons actuellement le monde.

Ce qui est puissant dans l’état thêta, c’est de rester éveillé lorsque les éléments subconscients émergent. C’est à ce moment que tu es mieux à même de concilier et libérer les tensions émotionnelles/psychologiques et le stress stockés dans ton système nerveux.

Le Yoga Nidra t’aide progressivement à mieux intégrer ces éléments du subconscient.

Dans l’état thêta, tu as la capacité d’intégrer les expériences émotionnelles de ta vie et de renforcer ton sens de l’intuition.

De l’onde thêta, tu peux passer vers l’état Delta. Et là, c’est l’espace du profond sommeil où tu relâches l’hormone de stress (le cortisol) et te régénères.

C’est pour cette raison que l’on dit que le Yoga Nidra est aussi régénérant qu’un sommeil profond, parce que cette pratique te permet aussi d’atteindre l’onde cérébrale Delta.

Malheureusement, dû à un haut niveau de stress que nous avons accumulé, la majorité d’entre nous, n’arrivons pas à ces états d’ondes aussi facilement. Surtout si on est de nature très anxieuse et/ou déprimé.

 

Au-delà des ondes Delta

 

 

Eh oui, ce n’est pas fini ! 

Ce qui est encore plus intéressant, c’est qu’il existe un état d’onde cérébrale qui est au-delà des ondes delta.

C’est un état qui peut uniquement être atteint par la méditation.

C’est connu par les yogis sous le nom du “quatrième état de conscience”, l’espace sans pensée, un état d’immobilité intérieure.

À ce niveau, les 2 hémisphères cérébraux s’harmonisent, tu es alors capable de te régénérer au niveau cellulaire.

La pratique du Yoga Nidra porte ta conscience comme une vague à travers ces états progressifs d’ondes cérébrales et au-delà dans cet espace méditatif.

Puis elle te ramène à travers ces mêmes états vers le retour à la conscience.

La véritable homéostasie, l’équilibre intérieur est atteints lorsque toutes les parties de nous-mêmes s’harmonisent et résonnent entre elles. De manière physique, énergétique, émotionnelle, psychologique et spirituel.

Et c’est ce qu’une pratique régulière de Yoga Nidra peut nous aider à réaliser.

 

Les bénéfices du Yoga Nidra

 

  • L’un des principaux avantages du Yoga Nidra est qu’il libère les hormones qui réduisent la douleur, influencent un état d’esprit positif et augmentent l’activité cognitive. En même temps, il réduit le cortisol, l’hormone du stress dans le corps.
  • Améliore le cycle de sommeil et la production de mélatonine.
  • Stimule la sérotonine pour booster l’humeur et augmente la relaxation.
  • Ramène le système nerveux à l’équilibre après le stress et les traumatismes.
  • Aide à soulager les symptômes d’anxiété, de dépression...
  • Aide à la connexion à notre intuition.

 

Si nous voulons transformer les schémas répétitifs que nous voyons dans nos vies, alors nous devons mettre en place une pratique qui peut nous aider à comprendre notre subconscient.

C’est à la racine du subconscient que l’on peut transformer et planter de nouvelles graines.

Et c’est de là que se libérera l’énergie de ces différents schémas que nous retenons.
Ce qui va nous donner l’élan nécessaire pour faire le prochain dans la direction qui est plus alignée avec notre Esprit.

Au niveau du corps, le Yoga Nidra aide au relâchement des tensions physiques.

Au niveau mental, il aide au relâchement psychologique et émotionnel.

Au niveau spirituel, le Yoga Nidra nous aide à aller vers notre plus haut potentiel, en nous apprenant à aller au-delà de notre mental pour accéder à notre intuition.

Ce qui est totalement unique dans le Yoga Nidra par rapport aux autres styles de méditation, c’est cette possibilité de guider la séance en suivant une carte intérieure.

La carte des MAYA KOSHAS.

Carte intérieure Yoga Nidra

 

La différence entre le Yoga Nidra et l’hypnose

 

Je ne pratique pas l’hypnose, je ne vais donc pas m’étendre là-dessus.

D’après ce que j’ai appris, il y a des similitudes entre le Nidra et l’hypnose. Mais ce sont deux sciences très différentes.

Le Yoga Nidra et l’hypnose provoquent un état de retrait sensoriel.

L’hypnose apaise le côté gauche du cerveau, pour accéder au côté droit du cerveau.

Il travaille avec l’esprit et le corps pour transformer les pensées, les comportements et les habitudes.

Lorsque l’esprit est dissocié des sens extérieur, il passe par un état hypnotique, mais l’état d’esprit atteint dans le Yoga Nidra est bien au-delà de l’hypnose.

Pendant le Yoga Nidra, le cerveau est éveillé et il reçoit une meilleure qualité de stimuli et développe un type de présence différent.

Le Yoga Nidra t’emmène dans un état méditatif où les deux côtés du cerveau sont intégrés et harmonieux. Fonctionnant avec le corps et l’esprit, le Nidra t’aide à aller au-delà du mental et à te connecter à ta source la plus profonde.

 

Pour conclure

 

J’aimerais t’en dire davantage sur le Yoga Nidra, mais l’article est déjà bien long.

Je vais peut-être écrire une deuxième partie, qui sait !

Et si j’ai piqué ton intérêt, je t’invite à suivre ce lien et rester à l’affût pour les prochains cours, tu pourras ainsi expérimenter par toi-même.

C’est une pratique fabuleuse, elle peut littéralement changer ta vie de manière positive.

Ce n’est peut-être pas la solution parfaite pour tout le monde, mais elle a un énorme succès parmi ceux qui ont choisi de l’adopter.

Une grande partie de son succès est probablement due au simple fait que la pratique est plutôt facile. Elle est pratiquée en position couchée !

Pas de crampe comme lorsqu’on reste longtemps assis en méditation.

En tant que participant ton travail consiste simplement à t’allonger, à écouter et à te laisser guider.

Les étapes du Yoga Nidra sont clairement définies et tu les apprends rapidement.

Une fois que tu auras saisi le déroulement, cela rend l’expérience fluide et simple.

En gros, plus tu es à l’aise et familier avec la technique, plus les effets seront puissants.

Mais tu n’as pas seulement à te fier à mon opinion, le Yoga Nidra est un domaine bien étudié et assez concluant.

Essaye de t’engager, pratique au moins une fois par semaine et observe les changements.

Comme je l’ai dit au début de cet article, cela peut changer des vies pour le meilleur !

 

Les 9 idées pour vivre avec intention

Les 9 idées pour vivre avec intention

As-tu parfois le sentiment de ne pas savoir où tu vas ni quelle est ton intention ou ton but ?

Te sens-tu parfois bloqué(e) dans une sorte de pilote automatique quotidien ?

Ou alors vas-tu au lit en te demandant si tes journées ont été bien menées ?

Vivre en faisant ce que les autres attendent de nous, voilà ce que la plupart d’entre nous avons l’habitude de faire !

As-tu déjà entendu parler des intentions ou du pouvoir des intentions ?

On en parle souvent dans les cours de Yoga.

Et pour ceux et celles qui viennent dans mes cours de Yoga Nidra, je guide les participants dans la formulation de leur intention (Sankalpa).

Lorsqu’on adopte une vie intentionnelle, on tend vers une vie selon nos propres termes, une vie qui a du sens pour nous.

 

Dis-moi, à quoi ressemble ta journée type ?

Bon de mon côté, depuis ma formation de Yoga, j’ai changé ma façon de gérer ma journée et je continue à m’améliorer.

Avant ça, c’était métro, boulot, dodo. Un peu comme une bonne partie d’entre nous.

Est-ce que ça te parle ? Tu en sais quelques choses, hein ?

Bon ça, c’était avant !

Aujourd’hui, c’est beaucoup plus zen, je me lève tranquillement.

Une des choses par laquelle je commence, c’est de me brosser les dents. Je ne peux pas boire de l’eau sans m’être brossé les dents. C’est comme ça.  

Ensuite, je bois de l’eau et démarre mon rituel matinal (écriture, méditation, activité physique, douche). Ensuite, petit câlin, bisous avec mon époux avant qu’il parte au boulot. Et si j’ai faim, je me fais un petit-déjeuner.

Après ça, je commence mon activité professionnelle. Et vers 14 h ou 15 h, je fais une balade de trente minutes. Et ensuite, je reprends mon activité pro sauf si j’ai des actions plus importantes à faire. 

Quant au dîner, c’est moi ou mon époux ou tous les deux qui le préparons. 
Pour terminer la soirée, je fais mon rituel du soir puis dodo.

Rassure-toi, toutes les journées ne se ressemblent pas, cette journée type concerne quatre jours de la semaine généralement. 

C’est déjà bien, je trouve, pour l’instant ça me convient. Je t’assure ça change la vie de faire attention à comment tu dépenses ton temps et ton énergie !  

Tu vas sûrement me dire : ” Oui, mais moi, je ne suis pas entrepreneur, je ne peux pas me permettre un tel rythme.

Et je te dirai : “bien sûr que si, tu peux en adaptant selon ton cas ! J’ai commencé une routine matinale lorsque j’étais salarié. En me levant cinq à dix minutes avant pour faire mon rituel“. 

Je t’assure que c’est à partir de ce moment-là que mes journées on été plus positives.

Bon, avant de parler des 9 idées simples pour vivre avec intention, parlons d’abord de ce que ça veut dire.

 

Ça veut dire quoi “être intentionnelle” ?

Avant de plonger dans la liste des 9 idées d’aujourd’hui, prenons un moment pour parler de ce que signifie être intentionnel.

J’explore ce concept depuis quelque temps maintenant et je peux dire qu’il s’agit d’un processus axé sur le fait de vivre avec un but. Cela s’apparente au Dharma, dans le Yoga.

La première étape consiste à savoir à quoi tu aspires vraiment – quelles sont tes valeurs, tes rêves, tes priorités et tes objectifs ?

Qu’est-ce qui t’enthousiasme chaque matin lorsque tu sors du lit ?

Qu’est-ce qui te fait te sentir vivant(e), excité(e), passionné(e) ?

Ensuite, une fois que tu as tes réponses à ces questions, l’étape suivante consiste à aligner (faire correspondre) tes actions en conséquence.

Comment dépenses-tu ton temps, ton argent et ton énergie ?

Est-ce que tu es en harmonie avec ce qui compte le plus pour toi ?

Si non, qu’est-ce qui t’en empêche ?

Qu’est-ce qui doit changer ?

Attention, cela ne signifie pas que vivre avec intention, c’est vivre une vie parfaite, non, mais c’est vivre une vie utile qui a du sens pour toi.

C’est le courage de lâcher les choses qui ne te servent plus (même quand cela va à l’encontre des conventions) et de suivre ce qui te fait te sentir vivant(e) et joyeux(se).

Il y a toujours des sacrifices et des compromis, mais quand tu vis avec intention, tu sais ce que tu abandonnes et pourquoi.

Il s’agit aussi de savoir ce que tu peux et ne peux pas contrôler et d’assumer la responsabilité de ta vie et de ton bonheur.

 

Comment vivre avec intention ?

Bien entendu, vivre avec l’intention est souvent plus facile à dire qu’à faire. Hein !

Ça n’a pas été aussi simple pour moi de changer mes habitudes automatique, et même aujourd’hui, j’ai encore des changements utile à réaliser.

Si tu es novice sur cette voie, j’imagine que ce que tu veux dans la vie n’est pas toujours clair. 

Après tout, c’était quand la dernière fois que tu t’es posé la question ? Moi, j’avais à presque la trentaine !

Puis une fois que tu as clarifié cette vision personnelle, il peut être difficile de savoir par où commencer (surtout lorsque tu te sens profondément désaligné).

C’est vrai quoi, par où commencer quand tu crois qu’il y a un océan entre là où tu en ai et où là tu veux être ? Je dirais, de la même façon que tu démarres les choses dans la vie.

Tu fais un petit pas en avant, puis un autre, puis un autre… Et avec le temps, ces petits pas deviennent de grands pas et au final, tu es surpris par le chemin parcouru. Ha !

 

Enfin, voici les 9 idées pour vivre avec intention

Photo de Jen Theodore

Il ne s’agit que de simples idées pour démarrer, mais elles peuvent créer un vrai changement.

  1. Fais attention aux médias que tu regardes et qui te nourrissent.
  2. Choisis d’être bienveillant.
  3. Fais tous les jours quelque chose qui te rend joyeux.
  4. Demandes toi « pourquoi » avant d’acheter.
  5. Pratique l’écoute active de ton intuition.
  6. Prends le temps pour te connaître toi-même. Connaître tes fonctionnements.
  7. Fais quelque chose dont tu sais que tu seras fier.
  8. Pose toi la question “comment veux-tu vivre ta vie, tes relations, ton activité professionnelle”…
  9. Priorise le repos et les soins personnels.

 

Un exercice de journalisation

Si les idées de cette liste ne résonnent pas en toi, voici un exercice de journalisation simple et intentionnel, qui t’aidera à trouver ce qui te correspond.

ÉTAPE 1 : pense à trois moments où tu t’es senti vraiment vivant(e), enthousiaste, et explores ces souvenirs dans ton journal. Qu’est-ce qui t’a fait te sentir comme ça ?

ÉTAPE 2 : ensuite, pose toi cette question : quelle petite chose je pourrais faire pour reproduire ce sentiment tous les jours ? Écris toutes tes idées dans le journal.

Et bien sûr, la dernière étape consiste à intégrer l’action intentionnelle dans tes journées !

Fais-le chaque jour et engage-toi à en faire une habitude régulière.

Je suis vraiment curieuse de savoir quelle différence ça va faire dans ta vie lorsque tu auras implémenté au moins une de ces idées !

Essaie pendant une semaine et laisse-moi un commentaire.

 

 

 

 

Qui était Swami Satyananda Saraswati ?

Qui était Swami Satyananda Saraswati ?

Pourquoi je te parle d’un certain Swami Satyananda ??? Simplement parce que c’est le mec qui a réactualisé et vulgariser le Yoga Nidra en occident. Tu sais, le Yoga Nidra, que j’enseigne en salle à Paris les vendredis soir.

Swami Satyananda est né sous le nom de Manmohan Mazumdar, c’est un Indien qui accepta en 1940 d’embrasser la vie de moine errant tout en enseignant la pratique du Kriya Yoga à travers l’Inde. Le rêve de Swami Satyananda était de servir les pauvres de son pays et de ceux qui criaient au secours. Il se dédia alors à l’amélioration physique, morale et spirituelle de l’humanité.

Swami Satyananda était à la fois un écrivain, un compositeur, un chanteur, un poète, un enseignant et un Maître spirituel.

C’était un vrai yogi, mais aussi un des disciples de Swami Sivananda.
En 1964, il fonda la Bihar School of Yoga, donna des conférences, enseigna partout dans le monde. Il est l’auteur des ouvrages de référence sur le yoga et la philosophie yogique.

L’enseignement de Swami Satyananda

L’enseignement de Swami Satyananda était principalement attaché au Yoga Tantra. C’était expert en Tantra, Yoga Nidra, Hatha yoga et Kriya yoga et réputé pour la clarté de son enseignement.

Il a réellement démystifié et décomplexé le yoga ! Il a écrit plus de 80 livres sur le Yoga et créa des ashrams situés aux quatre coins du monde qui représentent son enseignement.

Le yoga de Swami Satyananda insiste sur la détente et l’intériorité. L’objectif des pratiques du Yoga Satyananda est d’améliorer la santé physique et mentale. Il a aussi pour objectif de développer une meilleure conscience et compréhension de soi et une expression optimale des capacités individuelles.

Il a remit au goût du jour, le Yoga Nidra, qui permet d’établir un contact avec le subconscient. Le Yoga Nidra nous emmène vers un état de relaxation complet tout en restant vigilant. Il nous permet une prise de conscience intérieure permettant de se relier au subconscient.

Les méditations tantriques, le Yoga Nidra, la mise en place du témoin et d’Ajapa japa sont des outils d’intériorisation progressive utilisé dans le Yoga Satyananda.

D’autres techniques sont également utilisées dans le Yoga Satyananda comme le mantra yoga, le Nada yoga, le Kundalini yoga. Des techniques comme le Nada Yoga (yoga du son) conduisent directement au corps psychique sans passer par l’intellect, ni le mental.

L’enseignement de Satyananda  est une approche complète, polyvalente et holistique, qui se préoccupe des besoins du corps, du mental et de l’esprit. Il allie les pratiques de yoga à un style de vie, pour assurer une progression réelle.

Il est parti mais son enseignement reste

En 1988, il se retira de la vie active pour une sadhana intensive(isolement) et remit l’organisation de son l’ashram à son disciple Swami Niranjanananda.

Swami Satyananda à souffert de problèmes cardiaques, et est mort le 5 décembre 2009. Il nous a légué un bel et profond enseignement ancestral qui mérite d’être connu.

Je t’invite à découvrir le Yoga Nidra, une des pratiques remis au goût du jour par Swami Satyananda.

 

10 étapes pour vivre une journée de pleine conscience au primtemps !

10 étapes pour vivre une journée de pleine conscience au primtemps !

 

Est-ce que tu sens ça ?
C’est l’énergie du printemps, cette petite sensation qui te pousse vers l’avant ?
Tu ne sais peut-être pas très bien de quoi il s’agit, mais quelque chose te pousse à faire bouger les choses dans ta vie, à poser davantage d’actions.

Peut-être est-ce une volonté de changement de direction, un nouvel élan pour embrasser l’énergie qui est là ?
C’est l’appel de l’énergie du printemps qui te fait te sentir ainsi.
Je suis amoureuse de cette saison, je m’en rends compte tous les jours !
C’est carrément ma saison, je suis née au printemps !

Dans cet article, je te propose une journée pour accueillir comme il se doit cette extraordinaire énergie du printemps. Dix étapes te seront expliquées en détail afin de vivre une fabuleuse journée printanière. J’espère que ces conseils t’aideront à te sentir mieux dans cette saison !

Le printemps a un véritable impact sur nos hormones !

Nous avons été tellement gâtés, il y a quelques jours ! Il faisait une chaleur d’été. Comme ça fait du bien ! J’ai pris un sacré plaisir à réaliser ma séance de Yoga et Méditation matinale sur mon balcon, il faisait si beau tôt le matin. C’était comme si je réveillais mon corps avec la nature, en accord avec les plantes et les chants d’oiseaux ! C’était juste divin !

Printemps au balcon

As-tu remarqué comment toi et ceux qui t’entourent retrouvez joie et plaisir au printemps ? Cette période de l’année est souvent considérée comme la période où nous nous sentons le plus positifs.
Le printemps apporte davantage de lumière, afin que nous puissions profiter de son énergie. La lumière accrue déclenche une libération de sérotonine, un élément chimique du cerveau qui nous aide à nous sentir plus heureux.

La hausse de température nous donne envie d’être actifs et, par conséquent, nous libérons de l’endorphine, l’hormone qui stimule l’humeur. C’est donc le bon moment pour mettre en mouvement de nouveaux projets, dans la bonne humeur.

Le printemps, un moment idéal pour faire éclore ses projets

Le printemps est une période de renouvellement phénoménal ! La terre se réveille de son sommeil hivernal et explose avec une nouvelle vigueur. Dans notre vie personnelle, le printemps peut être un symbole de démarrage de nouveaux projets, un temps pour semer de nouvelles graines et de nouvelles idées. C’est aussi le moment idéal pour envisager de prendre soin de sa santé physique et mentale.

C’est pour cette raison que je te propose le plan d’une journée printanière, afin non seulement de te ressourcer mais aussi retrouver le sens de l’aventure !
Tu verras, c’est très simple.

10 étapes incontournables pour une journée de pleine conscience

1. Réveil doux et conscient
À ton réveil, respire en comptant de 5 à 0 et hop, sors du lit ! Pose tes pieds au sol en toute conscience et ouvre les fenêtres. Laisse entrer l’air et l’oxygène dans ta maison. Respire un bon coup et prends conscience des sensations dans ton corps, des sons et des parfums. Fais un petit “scan” de l’horizon, contemple ton environnement.
Accueille toutes tes perceptions, la caresse du vent sur ton visage, les odeurs de la flore, les chants d’oiseaux, les formes et les couleurs tout autour de toi, tes pieds qui foulent le sol.

2. Réveille ton corps en douceur. 
Pour cela, réalise tranquillement ces exercices ultra simples qui vont réveiller tout ton corps en douceur.

   Assise

  • Assieds-toi en tailleur, éventuellement sur un coussin pour plus de confort.
  • Redresse bien ta colonne vertébrale.
  • Avance légèrement ton buste sans trop cambrer.
  • Ton menton pointe légèrement vers ta poitrine.
  • Pose tes mains sur ta poitrine et inspire profondément durant 5 secondes.
  • Expire par le nez durant 5 secondes.
  • Réalise ce cycle de respirations 3 fois.

    Réveille ta colonne vertébrale

  • Mets-toi à genoux, jambes légèrement écartées, pieds étirés, orteils vers l’arrière. Les poignets sont alignés aux épaules, les genoux aux hanches.
  • Penche-toi vers l’avant et prends appui sur tes bras qui doivent rester verticaux ainsi que tes cuisses.
  • Veille à garder les épaules relâchées le plus possible.
  • Inspire par le nez en levant la tête et en creusant le dos autant que possible, la pointe des pieds à plat sur le sol.
  • Prends appui sur la pointe des pieds. Expire par la bouche et inverse le mouvement en abaissant la tête entre les bras(menton vers la poitrine) et en arrondissant le dos.
  • Réalise l’exercice en alternant les 2 phases à plusieurs reprises, d’abord lentement, avec des respirations profondes, puis plus rapidement, en inspirant et en expirant uniquement par le nez.
  • Pour terminer, ramène ta colonne vertébrale parallèle au sol.

    Posture de l’enfant

  • Mets-toi à genoux au sol. Joins les deux gros orteils et écarte un peu tes talons.
  • A l’expiration, laisse ton buste se placer naturellement entre tes cuisses. Place ton front sur le tapis pour bien étirer la nuque et laisse ton coccyx descendre vers le sol pour allonger toute la colonne vertébrale.
  • Amène tes bras le long du corps, dos des mains au sol, près de tes pieds. Détends les épaules, laisse les omoplates s’élargir. Reste dans cette posture pour 5 respirations longues et profondes.
  • Pour sortir de la posture, en expirant, contracte tes abdominaux. Inspire, garde le dos long et ramène le torse à la verticale.

      Secoue ton corps

  • Debout, les genoux pliés, relaxe-toi.
  • Respire naturellement et commence à remuer ton corps en une suite harmonieuse de vibrations(secousses) exécutées sur un rythme rapide (environ trois vibrations par seconde, si possible bien sûr ! ).
  • Pense bien à détendre tes épaules, ta mâchoire et ton bassin.

3. Méditation pour t’ouvrir pleinement aux énergies du printemps. 
Trouve un endroit calme où tu ne seras pas dérangé(e). Assieds-toi ou allonge-toi sur le dos et laisse-toi guider tout au long de cette méditation pour t’ouvrir à l’énergie du printemps.

 

4. Une délicieuse douche en conscience
Au moment de ta toilette, prends conscience de l’eau sur ta tête et ta peau, conscience de l’odeur du shampoing et du gel douche, conscience du toucher sur ton corps. Puis, petit à petit, change la température de l’eau,du chaud vers le froid. Un gros bonus pour toi si tu peux rester une minute sous l’eau froide !
Ensuite, mets un vêtement que tu aimes.

5. Savoure ton petit déjeuner 
Prépare et savoure ton petit-déjeuner dans une totale présence. Avant de prendre la première bouchée, respire profondément et sens les arômes qui se dégagent du petit-déjeuner que tu viens de préparer.

6. Promenons-nous « dans les bois » et fais-toi plaisir pour le déjeuner
Sors de chez-toi, va te promener ! Emporte un livre avec toi. Prends le temps d’observer ce qui t’entoure, la nature, les gens, ton environnement. Souris, entame une conversation avec les gens…

Par la suite, si tu le souhaites, prends un moment pour te connecter à quelques arbres, sentir leur énergie et te ressourcer à leur contact.  Comment se connecter à un arbre >>

A la fin de ta promenade, trouve un endroit confortable où tu pourras lire calmement.

Lorsque la faim se fera sentir, fais le choix de déjeuner à l’extérieur, dans un endroit où tu n’as jamais mangé. Laisse-toi inspirer !
Commande quelque chose que tu n’as pas l’habitude de manger.

En buvant de l’eau fraîche, sens le goût de l’eau et prends conscience de sa trajectoire dans ton corps, depuis la bouche jusqu’à l’estomac.

7. Au marché
Si tu en as la possibilité, rends-toi au marché pour acheter les ingrédients de ton dîner, celui qui te fera vraiment plaisir !
Touche et sens le parfum de tous les aliments que tu saisis dans tes mains avant de les choisir.

Il est temps de rentrer chez toi ! Pense à prendre un autre chemin et contemple le paysage tout en prenant conscience de tes pas. De retour chez toi, fais ce qu’il te plaît à ce moment-là, lis, écoute de la musique, danse… C’est toi qui décides !

8. Prépare ton dîner dans la joie et mange en silence
Lorsque tu seras prêt(e), prépare ton dîner puis éloigne tous tes appareils électroniques et mange en silence. Concentre ton attention sur chaque aliment que tu goûtes. Mâche et savoure chaque aliment jusqu’à les liquéfier dans ta bouche. Il est très important de prendre le temps de bien mâcher jusqu’à liquéfier ces aliments, c’est le point de départ pour une meilleure digestion.

9. Ecris, dessine ou peins ta journée, planifie la journée suivante
Prends un petit moment pour écrire ou dessiner ce que tu désires.
Exemple : écris ce que tu as éprouvé ou apprécié dans cette journée. Si tu veux dessiner, tu peux par exemple choisir un objet de ta maison, prendre un crayon et une feuille de papier et commencer à dessiner cet objet sans regarder ton papier. Une fois que tu auras terminé ton dessin, admire le résultat sans jugement.

Ensuite, crée un plan d’action pour ta journée du lendemain, en fonction de tes projets et de tes priorités.

10. Couche-toi de préférence vers 22h00 pour un lendemain pétillant et en pleine forme
Si tu avances ton heure de coucher, tu constateras que tu te lèveras reposé(e) et en meilleure forme.
Pour en savoir plus >>

Une fois dans ton lit, sens tes draps recouvrir ton corps, prends conscience de ta respiration et laisse-toi aller dans ce doux moment de repos.

Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que le printemps est le moment idéal pour non seulement profiter et se ressourcer auprès de la nature qui s’éveille et se déploie, mais aussi pour accomplir et semer de précieuses graines pour le futur !

C’est une aventure qui s’écrit au jour le jour et cette méditation va t’y aider :

 

Pour plus de choix, tu peux également aller voir les goddies que je propose sur cette page :
>> ICI << 

J’aimerais vraiment lire tes commentaires, tes sensations, ton ressenti au sujet de cette journée particulière. Dis-moi, comment tu aimes vivre ta journée de pleine conscience ? Es-tu tenté(e) par celle que je te propose ?